L’après-concours :L’affectation dans une ville inconnue. [2/3]

 

directory-230725Cet article est la 2ème partie de la série d’articles consacrée à l’après-concours.

Félicitations vous avez réussi votre concours, jusqu’ici tout va bien…mais votre  affectation vous amène  dans une ville où vous ne connaissez personne ou presque.

​Recevez chaque semaine des conseils exclusifs pour réussir vos concours

​En indiquant votre adresse mail vous serez ajouté à ma liste de contacts. Je vous enverrais des mails quotidiennement et je vous proposerais des formations. Pas de panique vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Je l’ai expérimenté plusieurs fois au cours de ma (courte) carrière dans l’administration l’affectation dans une ville inconnue.

Dans cet article je partage mon expérience et mes mises en garde.

Découverte de votre ville d’accueil

Il faut vous l’approprier comme si c’était votre ville d’enfance.Dans un premier temps vous pouvez tester les resto/bars.

Selon les villes, l’offre culturelle n’est pas toujours très riche.Il ne faut pas non plus vous forcer à sortir à tout prix.Faites des activités qui vous apportent de la joie.

Se faire des amis

Ah, cela dépend de votre caractère çà peut prendre plus ou moins du temps.Il existe une multitude d’endroits pour rencontrer du monde.Je pense que vous êtes assez grands pour les trouver.

Et l’amour dans tout çà ?

Euh on peut passer à la question suivante.

Je ne serais pas d’une grande aide sur ce sujet, si vous débarquez en tant que célibataire, des tas de sites de rencontres existent maintenant.Si vous êtes en couple, vous pourrez vous serrer les coudes.

Mes mises en garde

Ces mises en garde s’adressent surtout aux jeunes femmes esseulées!Il ne faut pas faire confiance à n’importe qui.

Lorsque vous rencontrer de nouvelles personnes évitez de dire d’entrée de jeu que vous êtes fonctionnaire car cela peut susciter des jalousies.

Attention la dépression n’arrive pas qu’aux autres, il faut trouver son équilibre entre vie privée et personnelle.

J’ai écrit cet article car je sais que ce n’est pas toujours facile à vivre une affectation dans une ville où on ne connaît personne, çà peut durer des années avant de rejoindre l’affectation souhaitée, il faut dans ce cas là parfois serrer les dents.

Dites-moi dans les commentaires si vous vous êtes déjà retrouvés dans cette situation?

Abonnez-vous aux commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.