Conseils

Quelles études pour quelles carrières dans la police nationale ?

La vague d’attentats ciblés qui s’est abattue sur l’Europe a suscité un engouement de la part des jeunes pour les métiers de l’armée ou pour embrasser une carrière dans la police nationale. Comment rentrer dans la police ? Quelles sont les conditions à remplir et vers quelles carrières peut-on se diriger ?

La police nationale

Créée le 23 avril 1941, la police nationale est sous l’autorité du Ministère de l’Intérieur. Elle a pour objectif de garantir les libertés individuelles et collectives, maintenir la paix et l’ordre public, défendre les institutions de la République et enfin protéger les personnes et les biens.

À ce titre, elle est concernée par tous les problèmes liés à la criminalité, au terrorisme et à la délinquance. Les grandes villes et leurs alentours immédiats sont les territoires d’intervention qui sont sous l’autorité de la Police nationale. Il ne suffit pas uniquement de faire preuve d’engouement pour intégrer ce corps, mais surtout de correspondre au profil recherché pour un poste ciblé.

Les profils recherchés

N’est pas policier qui veut, car le prestige et le privilège de porter l’uniforme disparaissent bien vite lorsqu’on est confronté au danger. C’est d’abord un appel, un désir puissant de protéger sa nation, son peuple et ses confrères. Être policier requiert aussi des qualités particulières. Les plus recherchées sont le courage, la résistance au stress et la manifestation d’un équilibre psychique et comportemental.

Les études

Le niveau d’études requis pour intégrer la Police nationale dépend de la carrière que vous désirez poursuivre et de vos aptitudes et vos passions. La liste exhaustive de tous les métiers est disponible et chaque poste est détaillé sur Police-Nationale.net, afin de vous aider à vous diriger vers la carrière qui vous correspond.

Adjoint de sécurité et cadet de la République

Conçus pour des personnes non titulaires du baccalauréat, ces deux postes requièrent le passage d’épreuves de sélection. De façon générale, l’adjoint de sécurité et le cadet aident les gardiens de la paix dès qu’ils sont retenus. Entre école de police et lycée professionnel, le cadet de la République améliore son niveau pour maximiser ses chances de réussite au concours interne.

L’Adjoint de sécurité, au moment de passer les épreuves, doit être âgé de moins de 37 ans et avoir comptabilisé au moins un an d’études ou d’expérience professionnelle.

Le gardien de la paix

C’est la porte d’accès au métier de policier. Pour occuper un tel poste, vous devez être de nationalité française, détenteur d’un baccalauréat ou d’un diplôme équivalent, puis réussir au concours externe de gardien de la paix. Avant de déposer votre dossier de candidature, veillez à vérifier que vous remplissez les conditions suivantes :

  • avoir entre 17 et 35 ans,
  • à défaut du baccalauréat, présenter une preuve de trois ans d’expérience professionnelle dans le secteur de la sécurité ou de deux ans si vous êtes détenteur d’un CAP.

Par ailleurs, vous devrez présenter le bulletin N°2 de votre casier judiciaire vierge et avoir fait une Journée Défense et Citoyenneté. Vos capacités physiques seront par ailleurs testées au travers d’un examen médical.

Agent spécialisé ASPTS

Vous rêvez d’examiner les scènes de crime ? D’analyser des indices ? Vous avez un goût prononcé pour les sciences ? Alors la carrière d’Agent Spécialisé de la Police Technique et Scientifique est celle qui vous faut. Vous pouvez accéder au concours interne ou externe à partir d’un CAP ou BEP pour devenir Agent de la Police Technique et Scientifique.

Avec le Baccalauréat ou un diplôme de type BAC+2 vous êtes dirigé vers un diplôme de Technicien tandis qu’un master vous distingue pour un niveau d’Ingénieur Spécialisé de la Police Technique et Scientifique.

Officier de police et Commissaire de Police

Si vous avez les qualités requises pour manager des équipes, alors le statut d’officier de police ou de commissaire de police devrait vous convenir. Le niveau d’études minimum requis pour passer le test d’admissibilité au poste d’officier de police est la Licence ou un diplôme correspondant au BAC+3. Le test est exigeant et comporte entre autres, des épreuves de droit administratif et de procédure pénale.

Le poste de Commissaire de Police est soumis à la détention d’un master ou d’un diplôme de type BAC+5 en plus de la présentation d’un casier judiciaire vierge. Dissertation, épreuve d’actualité politique sont quelques-uns des tests qui attendent les futurs candidats à ce test.

Les autres métiers de la Police nationale

Il s’agit de ces postes peu connus du grand public et qui pourtant existent et méritent d’être valorisés et renforcés avec du personnel renouvelé :

Adjoint /Attaché/Secrétaire administratif

Ce sont les fonctionnaires des services administratifs chargés de la gestion des dossiers administratifs et comptable.

Policier GIPN/RAID/CRS/Brigade anti-criminalité /Brigade de Recherche et d’Intervention

Ils travaillent sur le terrain et sont engagés dans le maintien de l’ordre et de la sécurité. Ils interviennent en cas de troubles, de débordements de foules et de la protection de personnalités.

Policier Aux Frontières/GIR/Inspection Générale de la Police nationale et cybercriminalité

Leurs champs d’intervention englobent les contrôles aux frontières, les investigations de fraudes et contrebandes, la cybercriminalité et la réalisation d’audits.

Policier à vélo ?

Policier à vélo, à moto, plongeur, en unité nautique ou secouriste en haute montagne mettent leurs passions en œuvre pour sauver des vies humaines.

Policier à cheval ou maître chien

Ce choix de carrière convient particulièrement aux candidats qui ont développé certaines affinités avec les animaux.

Policier du Renseignement

Il est chargé de toutes les opérations liées à l’espionnage, au terrorisme et à l’extrémisme à travers la collecte de renseignements et d’indices.

Policier des Stupéfiants

Ce corps de métier participe activement à la lutte contre le trafic des stupéfiants et traque les usagers de ce commerce illicite.

Plusieurs autres professions permettent par ailleurs de collaborer étroitement avec la police. Le criminologue est sollicité pour l’analyse des crimes, le douanier effectue des contrôles au niveau des axes routiers et des transactions commerciales.

Intégrer le prestigieux département de la Police nationale revient à choisir parmi une multitude de métiers plus exigeants les uns que les autres. Tous les corps de métier y sont représentés. Veillez à choisir une carrière qui vous passionne véritablement et qui pourra vous permettre de vous épanouir.

You may also like...

Abonnez-vous aux commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.